vendredi 14 octobre 2011

GPS?

Devrais-je m'acheter un GPS?  Difficile de répondre à cette question.  Le principe de la moto aventure est justement d'explorer, de découvrir... et souvent de se perdre dans les chemins inconnus.  Une randonnée moto aventure trop planifiée perd de son sens.  Si vous suivez un GPS à la trace, vous perdez l'essence même de l'aventure.

J'aime préparer mes randonnées à 10h le soir avant de partir le lendemain au lever du soleil.  Je cherche sur mes sites de référence préférés (ridaventure et maq) une nouvelle trail, griffonne quelques lignes sur un bout de papier et me démerder par la suite.

La moto aventure, c'est avant tout un acte de foi en ses capacités, partir seul et aller se perdre.  À plusieurs reprise lors de mes randonnées je me suis retrouver sur un chemin sans savoir ou j'étais exactement.  J'en profite pour m'arrêter, écouter les bruits de la nature ou regarder les lacs et rivières.  J'ai souvent eu l'impression d'être perdu et parfois l'idée que je ne retrouverais plus mon chemin ma traversé l'esprit! Il m'est arrivé de retrouver mon chemin après des heures de garnots entre Montréal et Mont-Tremblant et même plus au Nord.

Ensuite, quand je rentre à la maison quelques 400km plus tard, je regarde sur Google Maps les chemins que j'ai empruntés grâce à la localisation des photos, pour me rendre compte finalement, que si j'avais tourné à droite plutôt qu'à gauche, je me serais pas retrouver à 100km au Nord de Mont-Tremblant, mais j'aurais emprunté un chemin de la randonné de la semaine précédente.

Après seulement une dizaine de sortie aventure, j'ai fini par me retrouver un peu partout. C'est un peu ça le malheur des moto-aventuristes, on finit par avoir tout vue.  Et là, il faut augmenter la dose, allez plus loin pour se perdre, une drogue.  Ta femme t'attend pour midi -tu veux pas trop la faire attendre donc tu pars le matin dès que la lumière du soleil apparait.

Mise à jour 18 octobre 2011
Je dois ajouter que partir seul en randonnée comporte des risques plus élevés que partir en groupe de 2 ou plus.

Premièrement, il faut avoir une confiance absolu en sa moto et avoir quelques façons de se retrouver.  Si

  • votre moto commence à prendre de l'âge; ou 
  • la mécanique vous a déjà laissé tombé subitement; ou 
  • vous avez des doutes par rapport à certaines pièces, la chaîne par exemple;
  • si vous n'avez pas ce qu'il faut pour réparer une crevaison;
  • si vous n'avez pas de GPS; 
  • si vous n'avez pas de cellulaire,

je vous déconseille de partir pour des randonnées trop éloignées de la civilisation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires