mardi 31 mars 2015

Salon Moto de Montréal 2015 » Tour d’horizon des nouveautés partie 2

Salon Moto Montreal 2015 - KTM 1290 Super Adventure

Des nouveautés, c’est-à-dire des motos qui n’existaient tout simplement pas l’an passé, il y en a eu quelques-unes.  KTM, MV Agusta, Yamaha ainsi que Ducati avaient tous des modèles inédits avec un certain potentiel “Aventure” sur le plancher au Salon moto de Montréal.

KTM Super Adventure 1290

KTM a causé tout une surprise en dévoilant la Super Adventure 1290 peu après le duo 1190 Adventure (R) l’an passé. 

Cette moto emprunte la ligne très réussie de la 1190, mais oubliez l’impression de légèreté: la 1290 est imposante.  Elle vient concurrencer entres-autres la R1200GS Adventure ainsi que la Super Ténéré comme moto de voyage “enduro” avec un carrénage enveloppant, un réservoir à essence de 30 litres et un pare-brise haut et large - le tout propulsé par un bicylindre surpuissant de 160 chevaux.

La 1290 a toutes les composantes qu’il faut pour se débrouiller en conduite hors-route - suspension à long débattement (200 mm) et une garde au sol intéressante (220 mm) - tant que son conducteur saura maitriser les 253 kg (avec plein d’essence) de la bête.

La Super Adventure est avant tout une excellente routière avec des capacités hors-route relatives à l’habileté de son propriétaire.

Tant qu’à être dans le coin, on est allé admirer “la” moto aventure de l’heure: la 1190 Adventure R.  On se tanne pas.  Je peux compter sur les doigts d’une main les jours où je ne l’ai pas au moins regardée une fois dans le guideWinking smile

Salon Moto Montreal 2015 - KTM Rally Replica

KTM Rally Replica

Impossible de passer à côté de la Rally Replica. 

Si vous vous demandez pourquoi cette moto n’est pas disponible pour le commun des mortels, eh bien, j’ai posé la question au représentant KTM sur place.

La réponse: elle l’est - vous pouvez en commander une, mais elle coute au bas mot 50000 $ selon les dires du représentant.  C’est beau de rêver.

 

Yamaha FJ-09

Salon Moto Montreal 2015 - Yamaha FJ09

Réussir du premier coup.

La FJ-09, comme plusieurs Yamaha dont la Super Ténéré, est une moto dessinée avec soin.  Le mélange des genres se marie harmonieusement et avec goût. 

Il y a bien un ou 2 angles qui font penser à un “transformer” (aucun doute sur ses origines japonaises) mais rien pour faire reculer un acheteur potentiel…le design est tout simplement réussi.

La FJ-09 se retrouve dans le segment des “crossover” ou plus précisément  sport-aventures avec une roue avant de 17 pouces.  Les concurrentes directes sont la Versys, la Multistrada, la NC750x et j’en passe. 

Donc une bonne routière avec certaines capacités hors-route.  On peut déjà imaginer les échanges enflammés à ce sujet sur les forums dédiés à la FJ-09.

L’atout majeur de la FJ est son moteur: un tri-cylindre de 847 cc qui promet des sensations relevées.  Avec 115 chevaux, c’est facile à imaginer.

La moto est entre-autres munie de l’ABS ainsi que du contrôle de la traction, 3 modes de conduite, un pare-brise ajustable, un réservoir de 18 litres et une prise 12 volts.  Le poids est de 207kg tout plein fait, la garde au sol (c’est un peu bas) est de 135mm.  L’ajustement des soupapes se fait aux 42000 kms.

Ducati Scrambler

Salon Moto Montreal 2015 - Ducati ScramblerUne catégorie à ajouter à la page des types de moto de ce blogue:   les “Scrambler”.  Il y a en a de plus en plus et selon la définition, ce sont des motos (autrefois) modifiées pour s’aventurer hors des sentiers battus.

Je n’ai aucune idée des capacités aventurières de cette moto, aucune idée de ses qualités de routière ni de conduite hors-route.  Avec la Scramber, Ducati semble se diriger là ou aucune autre moto nous amène: minimaliste, basse, (relativement) abordable et un aspect classique-robuste.  Un délice pour les yeux.

Elle fait craquer – totalement irrationel.  Il est clair que Ducati a passé plus de temps à s’assurer de séduire les nostalgiques que de créer une moto pratique…et va certainement réussir à s’attirer une foule d’acheteur avec cette moto qui me fait penser à un film déjà vu - la “new beetle” et le succès commercial qui s’en est suivi.

Ça m’a fait un peu bizarre de m’asseoir sur une moto avec des capacités hors-route qui permet de mettre les 2 pieds bien à plat au sol.  Pas habituel.  On peut en déduire qu’il faudra être prudent dû à la garde au sol limitée.

Ça sera intéressant de voir les proprios de ces motos s’aventureront, surtout que la moto semble relativement facile à prendre en main.  Ça risque d’en convaincre plus d’un.

Inutile de dire que cette moto a été mon coup de coeur cette année.

MV Agusta TurismoVeloce 800 SE

Salon Moto Montreal 2015 - MV Agusta TurismoVeloce 800

Une autre sport-aventurière.   Décidément, ce segment est de plus en plus occupé.  Mais ici, on parle de modèle haut de gamme. 

On a qu’à regarder la liste des composantes originales pour s’en convaincre: suspension Marzocchi (Sachs à l’arrière) complètement ajustable et freins Brembo.  Les poignées chauffantes, le pare-brise ajustable, les valises, le GPS, le système Bluetooth et la béquille centrale sont de série.

Mais ce qui distingue la TurismoVeloce est décidément sa ligne unique spectaculaire.  Les proprios ne passeront pas inaperçus au guidon de cette moto.

Le poids total est d’environ 205 kg, la capacité du réservoir est de 20 litres.

Le moteur de 798 cc développe un appréciable 110 chevaux…et des vitesses de pointe bien au-delà de ce qui est permis.

Comme les autres modèles de cette catégorie, il n’en tiendra qu’à son propriétaire d’établir les limites en dehors des chemins pavés.

À suivre…les updates

dsaq

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires