dimanche 26 juillet 2015

Mise-à-jour » Heidenau vs Shinko

K60ScoutRear

Lors de ma visite au Salon Moto de  Montréal, attiré par les pneus double usage K60 Scout, je me suis arrêté au kiosque de Heidenau.

J’ai bien aimé l’allure de ces pneus 50-50.  Je suis allé parler au représentant sur place.  Je lui ai dit que j’aimais bien ces pneus et qu’ils seraient un remplacement intéressant à mes Shinko 705DS…  Pfff! Shinko?  Les Heidenau sont pas mal mieux que les Shinko (avec un p’tit air arrogant) m’a-t-il dit.  Les K60 peuvent faire 12000km sans problème, et ils sont excellents sous la pluie.  Je lui ai dit que j’ai roulé les Shinko 705DS pendant un an et qu’ils étaient vraiment bien pour le prix.  Rien à faire, il était totalement bouché, mais passons.

En regardant avec lui la charte des grandeurs disponibles, j’ai vu que je pourrais prendre le 120-90-17 comme pneu avant et le 150-70-17 comme pneu arrière.  Exactement ce que j’ai dû faire pour accomoder les Shinko 705DS sur ma Versys, c’est-à-dire installer un pneu normalement destiné à la roue arrière… à l’avant.  À noter que j’ai aussi dû modifier mon aile avant pour avoir assez d’espace pour ce pneu à haut profil.

Petite parenthèse.  Il me semble que les fabricants de pneus double usage dorment presque tous sur le gaz!  Je m’explique.  Il y a de plus en plus de supermotos disponibles sur le marché avec une roue de 17 pouces à l’avant ainsi que plusieurs crossovers (comme la Versys, la MultiStrada etc) qui aussi utilisent une roue de 17 pouces à l’avant, mais il n’y a qu’un seul fabricant qui offre ses pneus double usage en version 120-70-17 pour la roue avant: Continental avec le TKC80…et c’est tout récent.  Allez donc essayer de commander un de ces pneus… ils sont tous back order.  Alors juste un petit rappel pour les autres fabricants de pneus  double usage: il y a des acheteurs pour ce format! Fin de la parenthèse.

Donc, Shinko-Heidenau…justement hier (jeudi, le 22 mars), mon pneu avant a montré des signes de fatigue.  J’aurais bien aimé le garder pour une saison de plus, j’ai même installé un 705DS arrière neuf la semaine passée!  Mais les blocs de mon pneu avant sont usés non-uniformément et je crains que la délamination soit déjà commencée.  En effet, la roue sautillait en revenant du travail.  L’occasion était trop belle, j’ai appelé mon concessionnaire et commandé un Heidenau K60 pour remplacer mon pneu avant.  Je devrais avoir le pneu installé d’ici quelques jours.

On verra bien si le K60 est si bon que ça.  Voici mes conclusions pour les Shinko 705DS:

  • un bon rendement hors route et sur asphalte pendant 12 ou 13 mille kilomètres;
  • étonnament performants en conditions de pluie;
  • par contre, ils sont bruyants sur l’asphalte mais on s’y adapte;
  • pneu avant: une usure non-uniforme et début de délamination après 13000 km.  C’est apparemment monnaie courante avec des big blocs, c’est peut-être dû au fait que c’est un pneu destiné à la roue arrière.  Le pneu a également été sous pressurisé à l’occasion.

À suivre…

Mise-à-jour, 4 avril 2012

Je suis allé chercher ma moto aujourd’hui.  Quelques photos avec le Heidenau à l’avant (Shinko 705DS à l’arrière).

IMG_0738IMG_0739IMG_0740IMG_0741

Premières constations:

  • le 705DS à quasiment l’air d’un pneu route comparé au K60!;
  • le K60 est moins bruyant que le 705DS;
  • par contre dû aux crampons type 50-50, les pneus vibrent un peu plus à basse vitesse.  Les 705DS sont des 70-30.

J’ai dû oublier de mentionner que je voulais le Scout quand j’ai passé la commande.  Les K60 Scout semblent avoir une bande de roulement de plus, voir photo en haut.  Ça me donnera une autre occasion de comparer de avec un Scout l’an prochain.

Je commence à grafigner pas mal pour aller explorer dans le secteur Lac-des-plages.

Mise-à-jour, 29 mai 2012

J’ai eu 2 occasions pour essayer le Heidenau.  Premièrement lors de ma premiere randonnée direction Mont-Tremblant et celle au Massachusetts.

Le K60 est vraiment bien sur les chemins de garnotte, de sable et même très surprenant sur les routes asphaltées.  En roulant à un bon rythme on ne ressent pas d’inconfort du aux crampons 50-50.  Donc un bon choix pour toutes les situations moto aventure.

J’aurais vraiment aimé en avoir un aussi à la roue arrière quand j’ai eu à emprunter un chemin bouetteux où le705DS en avait plein les crampons.  Je penses que le K60 aurait fait une différence, mais c’est encore au stade de la spéculation.

Le seul bémol – la consommation d’essence.  En allant au Massachusetts, j’ai eu l’impression que la consommation était jusqu’à 20% plus élevée qu’avec un 705DS à l’avant.  Si j’installe un K60 à la roue arrière en plus, j’appréhande le résultat.

Donc, à vérifier plus scientifiquement pour la consommation, mais pour ce qui est de la performance du pneu, bravo!  Ah oui!, j’oubliais, le K60 est beaucoup plus prévisible dans les courbes à haute vitesse que le 705DS.  Par contre, considérez le fait que j’utilise un format de pneu arrière sur la roue avant, donc ça peut influencer.

Conclusion: si vous voulez rouler plus écono pour de long trajet mais voulez quand même vous amuser dans les sentiers non pavés, je vous recommande le 705DS.  Si vous voulez plus de performance et que la consommation d’essence ne vous affecte pas, le K60 est le meilleur dans ce cas.

Mise-à-jour, 17 juillet 2012

J’ai utilisé ma moto dans des conditions normales récemment, c’est-à-dire pour aller travailler, et j’ai fait des calculs plus précis sur la consommation d’essence.  Les K60 ne sont pas les responsable de la surconsommation (20%) d’essence que j’avais remarquée lors de ma randonnée au Massachusetts.

En fait, la consommation est a peu près la même que lorsque je roulais avec un 705DS à l’avant: 4.8L/100kms.

Donc, ma conclusion précédente est encore valide pour le moment: si vous voulez épargner à l’achat des pneus les 705DS sont pour vous – cependant ils ne sont pas plus économique sur la route.

Ça va être intéressant de voir comment les Heidenau s’usent à long terme.  Si les K60 font beaucoup plus de kilométrage que les 705DS (environ 12000 kms), l’avantage du prix pourrait n’être qu’une illusion, spécialement quand on considère l’installation des pneus à 50$ l’unité.

Mise-à-jour, 16 juillet 2013

12000 km plus tard.

Le pneu avant, un Heidenau k60 comparé à un autre k60 avec seulement 1000 km d’usure que j’ai acheté de seconde main.

k60-k60 front1k60-k60 front2

Après 12000km, le verdict.  Je suis pas mal satisfait du K60 à la roue avant.  Il a beaucoup de mordant en conditions hors-route et comme j’avais mentionné plus haut, il se comporte bien sur la route. 

L’usure des crampons n’est pas uniforme par contre.  C’est probablement dû au fait que le pneu est normalement destiné à la roue arrière.  En cherchant sur Internet j’ai trouvé le même pneu, avec les mêmes dimensions, mais destiné à la roue avant, donc, les crampons dans le bon sens, ce qui devrait aider à obtenir une usure uniforme. 

J’ai roulé avec une très faible pression (15psi) à la roue avant pendant au moins une semaine avant que je m’en rende compte.  Ça n’a probablement pas aidé pour l’usure, mais ce qui est le plus étonnant, c’est que le pneu est resté bien embarqué sur la roue.  La même expérience m’est arrivée avec le 705DS et le pneu s’est complètement détaché de la roue.  J’ai dû roulé pendant quelques kilomètres avec un pneu dégonflé ballotant jusqu’à la station service la plus proche.  Donc, un autre avantage pour le Heidenau: il peut-être dégonflé pour une meilleur traction en situation hors-route.

En comparant avec le K60 de gauche, je dirais que le pneu à une usure entre 40 et 60 %.  Donc, en théorie il serait encore bon pour 8000 km.  Tout de même impressionnant!  Sans aucun doute, le K60 est un excellent pneu tout usage.

Le pneu arrière, un 705DS avec 12000km d’usure comparé à un K60 1000km d’usure.

705DS-K60Rear705DS-k60Rear2705ds-k60Rear3705ds-k60rear4

Après 12000 km, il ne reste plus grand chose sur le 705DS.  À peine 10-15% de crampons.  Le meilleur moment pour aller faire un tour de piste à l’autodrome de St-Eustache!

Je suis tout de même très très satisfait de ce pneu (radial) que je recommande sans aucune hésitation:

    • il est économique;
    • il se comporte très bien sur la route;
    • il permet de s’aventurer dans la plupart des sentiers; et
    • l’usure est uniforme.

Par contre, oubliez les trous de bouette et les pits de sable: il y a de meilleurs pneus pour ça. J’en ai bavé pas mal à chaque fois où j’ai osé m’aventurer dans ces sentiers bouetteux avec le 705DS.  Shinko fabrique des 700 qui ont des crampons plus agressifs et seraient une bonne alternative à mon avis pour les situations plus difficiles.

Mais, le prochain pneu que j’installerai très bientôt à la roue arrière est un K60, qui, je l’espère, aura plus de traction dans la boue et le sable.  Ça reste à voir!

Mise-à-jour, 31 juillet 2013

J’ai finalement installé mon Heidenau k60 scout à la roue arrière.  J’ai acheté les barres à pneu nécessaires pour faire l’installation moi-même.  Ouf!  Ça a été du sport! Pas facile d’installer un pneu!  J’espère que la prochaine fois sera moins pénible, sinon, je penses que je laisserai faire le travail par mon concessionnaire à l’avenir.

Ma première impression n’a pas été tellement bonne.  Je suis allé travailler comme d’habitude au centre ville de Montréal, une randonnée de 80 km aller-retour.  J’avais une étrange sensation de vibration parasite provenant du roulement du pneu. 

Le lendemain, j’ai enlevé un peu de pression dans le pneu.  Le garagiste qui a dû gonfler mon pneu (he heum, ouais, l’histoire est longue et ça m’a couté 2 cafés) quelques jours plus tôt avait mis 37 lbs de pression…beaucoup trop.  Avec moins de pression, 28 lbs, les vibrations parasites sont presque toutes disparues.

Après 2 jours d’essaie sur route, ma première conclusion est que le Shinko 705 DS est un meilleur pneu sur l’asphalte que le K60…pour la roue arrière en tout cas.  Le Shinko est un pneu radial, ce qui n’est pas le cas pour le Heidenau.  Et je rappel que le Heidenau est un 50-50, tandis que le 705 DS est un pneu 70-30, ça peut faire une bonne différence.

J’ai beaucoup d’attente envers le K60 en condition hors-route difficiles.  J’espère que le pneu sera de beaucoup supérieur au Shinko, sinon, au prix que le K60 se vend, je suis pas certain que le jeu en vaudra la chandelle.

Mise-à-jour, 25 août 2013

Je suis allé faire la tournée des pits de sable hier pour me forger une meilleure idée des capacités hors-route du K60.  La liste des pits: Montée Jackson, chemin Scotch, Lac Des Plages et Parc Papineau Labelle.  J’ai pris des vidéos dans chacun des pits que j’inclurai dans un prochain “ride report” s’ils sont acceptables et j’ai sauvegardé le trajet pour inclure dans une future section “Circuit Moto Aventure”.

Sur la route.  Premièrement, oubliez la conclusion précédente: Le K60 est un très bon pneu de route, certainement aussi bon que le 705 DS.  Pendant le parcours, j’ai emprunté plusieurs chemins sinueux à vive allure ainsi que l’autoroute 50 pour revenir.  Le K60 a su se faire oublier: pas de vibration et très prévisible dans les courbes.

Dans les conditions hors route normales, le chemin Scotch par exemple et le chemin des Sioui à Lac des Plages, je n’ai pas constaté de différence notable avec le 705 DS.  Le pneu répond aux attentes.

Pits Sable-Versys Heidenau

Dans le sable, j’ai remarqué que le K60 travaillait beaucoup mieux que le 705 DS.  J’ai passé considérablement de temps dans le pit de la Montée Jackson à Chatham et j’ai eu pas mal de fun à monter et descendre la plupart des buttes.  On sent que le pneu a du mordant, qu’il déplace beaucoup de sable et au lieu de s’enfoncer il pousse la moto vers l’avant.  Même constatation dans le pit du chemin Scotch et à Lac des Plages où j’ai pu m’énerver pas mal plus que pendant mes essais précédents.  Le pneu est tout simplement plus efficace dans le sable que le 705 DS.

Pits Sable-Versys Heidenau 2Pits Sable-Versys Heidenau 3

Cependant, dans le sable fin (que l’on retrouve dans le coin du Parc Papineau Labelle) c’est à peine mieux qu’avant: je suis descendu dans ce 4ième pit, j’ai fait une boucle et j’ai ouvert les gaz à fond pour en ressortir au plus sacrant!  Au moins, j’ai pas eu à débarquer de la moto pour pousser, ce que j’avais dû faire dans des conditions semblables avec le 705 DS.  Je doute, même avec les meilleurs pneus du monde, que la Versys soit amusante à conduire dans une telle situation: elle est simplement trop lourde.  La seule moto que j’ai pu essayer dans une situation similaire et qui s’en aie sortie haut la main est la 350 EXC-F: elle pèse 100kg (220lbs) de moins.

Pits Sable Papinau-Labelle-Versys Heidenau

Dans la bouette?  J’ai essayé de retrouver le chemin du calvaire que j’avais découvert par hasard l’an passé dans le secteur Lac Des Plages.  J’aurais bien “aimé” y retourner pour comparer, mais aussi étonnant que cela puisse paraitre (et malgré mes efforts) ce chemin était introuvable.  Si je me fie à la différence constater dans le sable, le K60 est probablement meilleur aussi dans la boue.

Mise-à-jour, 25 août 2013

Finalement les vidéos que j’ai pris dans chacun des pits de sable étaient pas terrible, mais avec un peu d’arrangement audio visuelle c’est quand même divertissant.

 

Mise-à-jour, 21 novembre 2013

versys-heidenau-neige

Je suis retourné faire une randonnée avant l’hiver, samedi le 15 novembre, dans le coin de Chatham pour me pratiquer à rouler dans le pit de la montée Jackson et essayer quelques nouveaux trucs.

Ça a été tout une surprise de voir qu’il y avait déjà de la neige au sol.  C’est juste à quelques kilomètres au nord pourtant!  Un peu plus au sud, à LaChute, aucune trace de neige.

Bon, j’étais un peu nerveux au début mais finalement ça c’est avéré être tout une expérience.  Je me suis fait un circuit qui montait sur une butte, on peut la voir en arrière plan et qui faisait le tour du pit.  Complètement délirant!  J’ai eu un fun noir!  Avec la neige, la traction était un peu moins bonne, ce qui permettait de faire “spinner” la moto sans trop d’effort.

Pour ce qui est des Heidenau dans la neige, et bien, étonnamment, j’avais un assez bon contrôle sur la moto.  L’aventure se serait bien terminée si je n’avais pas essayé de trop en mettre, et oui, je me suis planté.  Rien de grave: tombé dans le sable y a rien là.  On se relève et on repart… normalement.  Mais la moto!…$Ouch$

Mise-à-jour, 10 juillet 2014

heidenau k60 after 21k

Durée de vie du Heidenau k60 120/90-17 installé à la roue avant

Une statistique fort intéressante: la durée de vie d’un pneu.  J’ai fait installé ce pneu en 2012, la moto avait 25410 km au compteur.

Je l’ai remplacé récemment, la moto en est à 46500 km et des poussières. 

Un impressionnant 21 000 km avec ce pneu installé à la roue avant.  De loin le meilleur résultat que j’ai obtenu tous pneus confondus depuis que je possède une moto.

J’aurais pu mettre encore plus de kilométrage, mais la roue avant était débalancée et le pneu était devenu plutôt carré avec l’usure.  Un des poids utilisés pour balancer la roue s’est décollé.

2 expériences

Étant donné que j’ai obtenu mes nouveaux Heidenau à rabais, j’ai décidé de faire 2 expériences  avec la roue avant.  Si la longévité du pneu est réduite, tant pis.

Premièrement, les billes.  J’ai utilisé des billes (celles utilisées dans les “soft air”) pour balancer ma roue arrière lorsque j’ai installé mon pneu l’an passé.  Je suis très satisfait du résultat et la roue se comporte très bien même à haute vitesse.  J’ai rééditer l’expérience pour la roue avant lors de l’installation, mais cette fois-ci en enlevant complètement les poids de balancement installés par le concessionnaire. 

Le principe de balancement avec des billes (ou dynamique) des roues est simple et ça fonctionne bien.  Explication: lorsque la moto accélère, les billes se collent à la parois interne du pneu et si la roue est mal balancée, les billes se déplacent vers le point opposé au point de débalancement.  C’est la force des vibrations causées par le débalancement qui pousse les billes à s’éloigner du point de débalancement (ou d’instabilité).  En se déplaçant, les billes réduisent le débalancement.  Lorsque l’équilibre est atteint, les billes cessent de se déplacer et la roue est parfaitement balancée.  La deuxième et la première lois de Newton, dans l’ordre, expliquent bien ce phénomène de façon mathématique.

DynaBeads commercialise des petites billes qui sont assez petites pour être insérer par la valve: intéressant pour les pneus avec chambre à air.

Donc, une façon facile de balancer les roues qui, selon certains, augmente la longévité du pneu d’au moins 30%.  Si ça s’avère véridique, mon pneu avant devrait être bon pour 26-27 mille kilo.  À suivre.

Deuxièmement, installation du pneu en sens inverse.  Le problème avec un pneu arrière installé à la roue avant comme le k60 est l’orientation des crampons à l’envers, ce qui cause une usure non uniforme et une perte de performance au freinage.

J’ai souvent posé la question ou pris le temps de lire sur les forums: la plupart semble dire qu’il faut que le pneu doit être installé dans le sens de rotation indiqué, sauf une personne.  J’avais tenté l’expérience avec un Shinko qui avait déjà 12 000 kilo, mais ce pneu a la réputation de se délaminer, et c’est ce qui est arrivé peu de temps après.  Donc, j’ai encore des points d’interrogation face à cette question.

À mon avis, si le pneu a été conçu pour la roue arrière spécifiquement, c’est pour mieux contrer les effets négatifs de la force d’accélération sur le pneu.  La force au freinage est beaucoup moins importante pour la roue arrière: 30% tout au plus de l’effort de décélération.  Mais installé à la roue avant, c’est tout à fait faux.  C’est surtout la roue avant qui contribue à l’effort de freinage et si le pneu a été conçu spécialement pour la roue arrière, il doit logiquement être installé dans le sens de rotation inverse s’il est monté à l’avant pour contrer les effets négatifs de la décélération sur le pneu.  Pour les efforts latéraux, c’est-à-dire en courbe, c’est certainement équivalent peu importe si la roue est installé à l’endroit ou à l’envers.

Donc, j’ai monté le pneu à l’envers.  On verra qu’est-ce que ça donne.

Mise-à-jour, 13 janvier 2015

J’ai roulé pendant 4 mois, en moyenne 500 km par semaine avec un K60 120/90-17 installé à la roue avant: dans le sens de rotation inverse et avec le balancement dynamique.  Comment ça s’est passé?  Voici tous les détails.

Eh bien, pour commencer, le balancement de la roue avant avec les billes…ça n’allait pas du tout.  La roue sautillait sur les voies rapides et ça devenait vite très agaçant.  La raison: après inspection de la roue, je me suis rendu compte que la jante était déformée (“dented”).

DS Aventure Quebec - Dented wheel

On peut voir facilement le problème sur cette image.  Lorsque la roue est dans cet état, on s’en sort pas facilement.  Il faut soit la changer ou la faire réparer.

PS: Ça me rappelle la 350 exc-f que j’avais eu en moto d’essai y’a quelques années.  Elle aussi avait une roue bosselée, mais à l’époque, je croyais que la roue sautillait à haute vitesse parce que la suspension de la moto était trop molle – eh bien, j’avais tort.  C’est la jante endommagée qui était à la source du problème.

Faire réparer.  Ça a été la première idée.  Malheureusement, après plusieurs appels ici et là, pas moyen de trouver quelqu’un pour effectuer le travail.  Y’a bien des ateliers qui réparent les roues de voiture, mais aucun pour les roues de moto…

Avant de sortir 600$ de mes poches pour une roue neuve, aussi bien tenter ma chance.  Ça n’a pas été très long avant de trouver la solution.  Si un jour j’adopte un chien, c’est certain que je l’appelle “Google”.  “Google: comment réparer une roue de moto<enter>”  Ça n’a pas été long avant de trouver la solution: une vidéo sur YouTube et voilà!

DS Aventure Quebec - unbending a wheel

Comme la photo le démontre, en enlevant les disques et le pneu, et en installant un cric pour soulever une voiture entre le moyeu central et la partie endommagée, il a été possible d’appliquer une force suffisante pour redonner une forme circulaire à la roue…

Mais ouf!  Ça en pris du “torque” pour redresser un tant soit peu le métal!  C’est avec des expériences du genre qu’on comprend la différence entre l’aluminium et un alliage… j’avais la fausse impression que les roues étaient en alu, ça aurait été beaucoup plus facile à redresser, mais aussi plus facile à déformer lors d’un impact avec un obstacle.

Mais malgré tout ces efforts la roue n’était pas encore assez bien pour être utilisable.  La lèvre extérieure qui retient le pneu était aussi endommagée.  J’ai dû utiliser un cric hydraulique installé entre un porte-à-faux et la partie endommagée de la lèvre pour la réaligner.  Là encore, ça a pris beaucoup de force, même après avoir chauffé la roue avec une torche.

Heureusement, ça a fait la job.  J’ai réinstallé le pneu mais avec une chambre à air cette fois-ci: beaucoup moins de troubles pour regonfler le pneu par la suite avec un petit compresseur.

Donc, pour remplacer les billes et refaire l’expérience du balancement dynamique des roues, j’y suis allé avec 2 onze de liquide lave-glace.  C’est apparemment ce qu’il y a de mieux à mettre dans les chambres à air…merci Google.

Oui bon… enfin les résultats!  Et ben, jusqu’à 130 km/h, ça roule comme sur un rail.  Je suis satisfait du résultat.  À plus de 130, à 140 par exemple, ça devient un peu flou.  Je pense que la roue, même réparée, n’est pas aussi bien qu’une roue qui n’a pas été endommagée.  Et peut-être aussi que les K60 ne sont pas les pneus idéals pour rouler vite.  Mais, en tant qu’adepte de “trails” et de chemins de “garnotte”, je me fous pas mal de ce qui se passe à ces vitesses-là.

Et pour le pneu monté en sens inverse?  Après 10 mille kilos, très satisfait.  La moto freine tout simplement mieux, et ce, dans toutes les conditions: sable, gravier, asphalte etc. etc.  De plus, comme on pouvait s’y attendre, l’usure du pneu est uniforme – et ça, ça compte pour beaucoup.  Donc, conclusion: la logique est respectée: un pneu conçu pour la roue arrière peut être installé dans le sens inverse de la rotation s’il est monté à l’avant…du moins c’est vrai pour le K60.

Mise-à-jour, 26 juillet 2015

dsaventurequebec - heidenau k60 25k - mitas e09 0kEh ben voilà.  Le jour est arrivé.  Le k60 installé à la roue arrière de ma moto a cédé sa place après un très long séjour de plus de 25000 km.  Le pneu a été installé à 36400km et a été retiré à 61000km.  Plus les 1000 kilo que le proprio précédent y avait mis.

Malgré tous ces kilomètres, le pneu m’a permit de faire plusieurs randos dont les suivantes récemment: la classique du printemps niveau B+, 2 rides dans le parc de Mastigouche, une ride en Estrie au mont Hereford et toutes les soirée de la LLA, et croyez moi, ce n’était pas toujours facile!  Et le k60 répondait toujours de façon remarquable.

En conclusion, ce pneu a une longévité exceptionnelle et il travaille bien dans la plupart des situations (il faut maintenir la pression aux alentours de 20 PSI).

Les points négatifs: dans la boue ou le sable fin ça manque de mordant, et le prix d’un pneu neuf est totalement irrévérencieux (150 70-r17): la compagnie devrait cesser de mettre de la poudre d’or dans la recetteClignement d'œil

Mitas e-09 Dakar

À l’autre bout du spectre des pneus double usage, c’est à dire 80% hors-route et 20% route, il y a le Mitas E-09 Dakar.  Ça faisait plusieurs mois qu’il y en avait un qui trainait dans le garage en attendant patiemment son tour.  Eh bien c’est fait, il est installé et je vous en reparle dans un article séparé.

a+
dsaventurequebec
dsaventure-logo5-transparent_thumb1_[1]

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Salut, oui. J'en ai fait une hier apres avoir vu ton commentaire.
      Merci!

      Supprimer
  2. Et puis, as-tu essayé en hors route un peu ? avec un peu de bouette ? ca répond ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut! Non pas encore. Je suis en vacances cette semaine, donc c'est certain que vais me taper la Grenouille :) Et p't'etre aussi faire un chemin de bois, soit Manawan ou Parent pour avoir une bonne idée. Si ca te tente d'essayer le K60 dans la bouette pour te faire une idée, je t'invite à me joindre.
      a+

      Supprimer
  3. Un produit intéressant pour balancer les pneus ET anti-crevaison: http://www.ride-oncanada.com/online-store/view/25/ride-on-motorcycle-formula-8oz

    RépondreSupprimer

Commentaires