vendredi 1 février 2013

Le propriétaire de KTM achète la marque Husqvarna de BMW

 

Husqvarna

(Reuters) - Le propriétaire du fabricant de moto tout-terrain KTM (KTMP.VI ) a acquis la marque rival Husqvarna de l’allemande BMW (BMWG.DE ) jeudi dans un mouvement de consolidation qui permet de réduire les coûts dans un marché Européen en ralentissement.

L’entrepreneur Stefan Pierer, qui détient une participation majoritaire dans KTM, a déclaré à Reuters qu'il reprenait une stratégie de Volkswagen (VOWG_p.DE) en achetant la société italienne, dont les motos enduros et motocross à mono-cylindre sont qualifiés de «Huskies» par leurs fans.  "Depuis près de dix ans, nous avons lancé une stratégie de petite plate-forme, tout comme ce que Volkswagen fait à un niveau beaucoup plus large", a t-il déclaré dans un entretien téléphonique après la transaction, refusant de fournir les détails financiers.

«Même s'il s'agit d'un marché restreint, vous avez le même problème que dans l'industrie automobile.  Les coûts de développement des motos sportives sont si élevés – surtout pour les moteurs – que les petites marques (comme Husqvarna) ne peuvent plus les assumer ».

Pierer possède également Husaberg, une marque suédoise fondée par deux ingénieurs en 1988 après qu’Husqvarna ait déplacé toutes ses activités à partir de son domicile scandinave.

"Je veux voir les ventes d’Husqvarna doubler d’ici cinq ans à 20 000 motos", a t-il dit, ajoutant que son objectif immédiat serait de rajeunir la flotte vieillissante des modèles tout-terrain.

Au lieu d'intégrer pleinement les deux sociétés, Husqvarna et KTM seront gérés séparément, tout en récoltant les avantages de l'utilisation de composantes communes.

"De cette façon, nous pouvons utiliser les bases techniques communes pour développer une variété de modèles qui ont des caractéristiques complètement différentes pour chaque marque," a déclaré Pierer.

Husqvarna a généré environ € 65 millions (89 millions CAN$) vendant environ 10 000 motos, a t-il dit, alors que KTM a vendu 107 000 motos avec des recettes de 612 millions d'euros (838 millions CAN$).

Dans une rare acquisition, BMW a mis la main sur Husqvarna en 2007 pour améliorer sa position dans le domaine des motos légères et sportives afin d’élargir sa portée pour inclure des groupes de clients plus jeunes, ainsi que sur l'ensemble du secteur hors-route et supermoto.

Le marché en Europe, cependant, a diminué de près de moitié depuis l'affaire, et BMW n'a jamais atteint une croissance soutenue de l'entreprise face à ces vents contraires difficiles.

BMW dit qu'il vendait la marque dans le cadre d'une réorganisation stratégique de ses activités moto pour se concentrer sur la mobilité urbaine et électrique "dans un contexte où les tendances démographiques et l'augmentation des exigences environnementales sont en évolution."

KTM possède déjà une solide position par rapport à Husqvarna, avec environ 30 pour cent des parts du marché mondial en motocross et de 50 pour cent en enduro, selon Pierer.

Lorsqu'on lui a demandé s'il était préoccupé qu’une marque cannibalise les ventes de l’autre, il a admis qu'il y aurait un léger effet.

Dans l'ensemble, cependant, la marque Husqvarna aiderait à prendre des parts sur Honda, Yamaha, Kawasaki et Suzuki.

«1 plus 1 n’égale jamais 3, mais c’est certainement 2.7, et il y a encore quatre marques japonaises à partir de laquelle il y a beaucoup à prendre."

[SRC: REUTERS]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires