mardi 29 janvier 2013

Randonnée Réserve de Manaouane: partie 2

Voir Partie 1

Bon enfin! le Dakar est fini, félicitations aux vainqueurs!  Je vais pouvoir terminer ce que j’ai commencé c’est-à-dire le compte rendu de ma randonnée vers la réserve de Manaouane. 

Mais pour revenir au Rallye, ça fait rêver de voir ces dunes de sable à perte de vue et les paysages absolument fantastiques d’Amérique du Sud que le Dakar nous fait découvrir - à mettre dans ma “bucket list”.

Tant qu’à parler du Dakar, je trouve ça dommage qu’aucun des réseaux de télévision au Canada – incluant les réseaux de sport – ne fassent la couverture du Dakar, il me semble qu’un évènement de cette envergure devrait faire au moins les nouvelles de fin de soirée!

Revenons à nos moutons…la réserve de Manaoune…les chutes Dorwin…ah oui, ça c’est un beau coin à voir au Québec.  J’avais passé pas mal de temps à la chute pour prendre des photos et des vidéos.  En partant de cet endroit je me disais que pour me rendre à la réserve de Manaoune, il fallait un peu plus de discipline et je me devais d’arrêter de m’arrêter à toutes les fois que je voyais quelque chose qui sorte de l’ordinaire pour prendre une photo.  Peine perdu.

Je me suis arrêté au moins une dizaine de fois après le Parc de la Chute Dorwin comme en témoigne ce moulin annexé à une maison.  J’étais curieux de savoir à quoi exactement servait ce moulin, mais l’endroit était désert et à vendre – avis aux intéressés.

Et de fil en aiguille, j’ai aperçu une pancarte sur le côté de la route pas tellement loin du moulin indiquant une journée porte ouverte: “La Terre des bisons”.

Pas facile de résister – des bisons ça courent pas les rues au Québec.  Mais à Rawdon, il y a cet élevage - “La terre des bisons” et ça m’a semblé bien aménagé.  Je suis passé en coup de vent et j’ai pas pris le temps de visiter à l’intérieur du bâtiment, mais il y a beaucoup d’infos sur leur page web: http://www.terredesbisons.com/.

Je vais probablement y retourner avec ma gang l’an prochain puisque mes enfants étaient vraiment déçus qu’on ne puisse s’y arrêter après la visite à la chute Dorwin par manque de temps – pis un bon steak de bison sur le barbecue avec une bière ça doit pas être méchant.

 

 

Pour ce qui est de se rendre sur les lieu en moto, le chemin de Parkinson est en partie non pavée, ce qui rend le détour intéressant d’un point de vue moto aventure.

Vers 9:20 am.  Hydravions au Waterdome du Lac Cloutier.

J’ai continué à rouler un peu plus au nord de la 337 pour me retrouver sur le chemin de la Rivière Blanche où j’ai pris cette photo à droite.


La région de La Pocatière est un beau coin à visiter et il y a plusieurs chemins intéressants à parcourir sans trop se soucier d’avoir une destination en particulier.  Une région qui cache plusieurs trésors et qui mérite de s’y attarder.

J’ai repris le contrôle de ma randonnée pendant un moment en suivant les indications de mon GPS pour rejoindre la 131 nord qui mène à Saint-Michel-des-Saints en passant par St-Zénon. 

À 10:23 a.m. La photo de gauche est un sentier que j’ai aperçu à partir de la 131 dans ce village (St-Zénon).  Je m’y suis aventuré pour aller voir où ça menait et j’y ai rencontré un marcheur qui habitait tout près.

D’après les dires de celui-ci, il y a pas mal d’ours dans le coin.  Je suis pas encore certain si j’ai envie de croiser un ours en pleine nature – apparemment ils sont pas mal froussards et se sauvent les pattes au cou, mais il reste que ce sont des animaux sauvages et leur comportement est imprévisible – malgré tout, un ours, ça serait intéressant à photographier!

 

Prochaine partie, le chemin de Manaoune – pas plus accueillant que le chemin de Parent! Ouch!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires