vendredi 3 août 2012

Randonnée Parc Mont-Tremblant avec la Rally: La finale

Première partie I Deuxième partie

[Une route pour la 1200GS Rally] En continuant ma route tout droit (il y avait aussi un embranchement vers la droite) j’ai fait un bon bout de chemin sur ce sentier de niveau 1.5 selon l’échelle RidAventure.

Pas très spectaculaire comme photo, mais pourtant, c’est ce que les moto aventuristes recherchent avant tout – une route avec un défi intéressant, un peu comme le chemin Scotch. 

Après plusieurs kilomètres, lorsque j’ai vu que le chemin n’aboutissait pas (j’aurais pu continuer encore longtemps), je suis retourné sur mes pas - il y avait 2 autres attractions que je voulais absolument voir et je devais reprendre le chemin du Lac Supérieur pour m’y rendre.

De toute façon, j’aurai surement d’autres occasions pour voir ce qu’il y a au bout de cette route.


 

7. Continuer sur le chemin du Lac Supérieur…

Après quelques kilomètre, il y a une indication pour la chute Croche.  Il y a un sentier de 300 mètres qui se fait à la marche dans le bois avant d’y arriver.


Ci-haut, la chute de la Diable.  Une chute de 15 mètres de hauteur qui est l’une des principales attractions du parc.  Les pluies diluviennes de la veille on fait gonfler le débit ce qui selon les habitués de l’endroit, ont rendu les chutes plus attrayantes.  Il y a un très beau sentier en forêt de 700 mètres qui se fait à pied pour s’y rendre.

***

Je suis retourné dans ce coin avec ma famille quelques jours plus tard.  Les enfants ont adoré courir dans le sentier qui se rend à la chute.  Nous avons aussi loué des canots au lac Escalier qui est un peu plus loin.  Et finalement, nous avons passé un bon moment à la plage.  Ce fût vraiment une journée appréciée de tous!

***

De retour sur le chemin du Lac Supérieur, il y a 20 kilomètres de route de gravelle et encore plusieurs beaux paysages, lacs, plages, terrains de campings, pistes cyclables, et certainement plusieurs autres sentiers pour la moto aventure.  Puis c’est la fin de la route non pavée et le retour sur les routes régionales…

8.  Pis…quessé ça veut dire 110 chevaux à 6675 RPM?

 RireRireRireRire…oui, c’est ça.  Un gros smile dans face.  On à pas affaire à un racer, on s’entend, mais les 110 chevaux de la 1200GS, ça tire quand même pas mal fort à tous les régimes et ce de la première à la sixième vitesse.

C’est tout pour cette randonnée. Le parcours était splendide, la moto sublime et la température parfaite pour ce genre d’activité.

J’ai fait un montage des photos prises lors de la randonnée ci-bas.


Prochaine randonnée: Le vrai test.
a+
dsaq

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires