mardi 29 avril 2014

Divers » Mise-à-jour, projets et randonnées

Après avoir écoulé la série d’articles sur le salon de la moto 2014, je dois admettre que je suis en panne d’inspiration.  Ajoutez à l’équation le temps passé devant la télé à regarder les séries éliminatoires, résultat: pas beaucoup d’articles ces derniers jours.

Je garde un œil tout de même sur le blogue et je dois dire un gros merci aux gens qui continuent à accéder au site: ce mois d’avril a été le meilleur mois en terme d’accès depuis la création de DS Aventure Québec.

Pendant les 2 derniers mois, le nombre de visiteurs a augmenté de près de 30%.  Le positionnement global de DS Aventure Québec selon Alexa, une compagnie se spécialisant dans le domaine, est très avantageux depuis un certain temps.

Donc, merci encore de me donner l’étincelle nécessaire pour continuer.   

guidecover

Guide de la moto 2014.

Première mise-à-jour.  Le guide 2014.  J’ai pu, comme c’est le cas à chaque année, me procurer le guide chez Costco pour 25$.  Ce qui est un appréciable 14$ de moins qu’en kiosque.

Est-ce que ça vaut la peine d’acheter cette édition?  Et bien, à mon avis, c’est le meilleur guide jusqu’à maintenant.  La section des motos anciennes “40 ans de motos de Légende”, qui fait partie de cette édition spéciale, est très intéressante à lire.  Les protos: étonnamment beaucoup de motos électriques.  Est-ce un avant-gout des motos du futur?  Je crois que oui.  Bravo pour le beau travail.

Début de la saison moto 2014 fébrile mais...

J’étais un peu nerveux en ce début de saison moto 2014.  Ma dernière escapade moto dans la neige s’est terminée en queue de poisson l’an passé: voir dernière randonnée avant l’hiver

DSAventureQuebec Kawasaki Versys Epoxy Fixed EngineJ’étais pas trop certain si mes réparations des morceaux cassés du moteur avec de l’époxy allaient tenir le coup.  La nervosité était à son paroxysme sur l’autoroute 13 Sud jonction 40 Est le premier matin à l’heure de pointe: si ça pète sous le viaduc, chu dans le caca jusqu’aux chevilles…tête première.

Eh bien, oui, ça tient le coup.  J’ai fait une dizaine de fois l’aller-retour St-Eustache - Montréal centre-ville et aucun problème.  J’ai inspecté par après les réparations: le garde-chaine et le tuyau d’huile.  Je dois avouer qu’au toucher c’est du solide.  Je me suis même demandé si le produit final n’était pas plus résistant que l’original.  Mais je suis pas certain de vouloir le savoir.

Pour ce qui est de la réparation de mon support de valise: même chose.  La combinaison barre d’acier et époxy c’est du solide là aussi.  Ça bronche pas d’un millimètre.  J’ai quand même ajouté quelques rivets pour être certain.  On est jamais trop prudent.

L’anti-dérailleur?  Pour le moment, là aussi c’est un succès. 

Donc en conclusion: eh bien, vive l’époxy.

Autres projets mécano.

Je me suis dit récemment qu’il serait à peu près temps que je me fabrique un sabot moteur (une skid plate).  Ça serait probablement plus facile en acheter un déjà tout fait, mais où est le plaisir?

En cherchant sur Kijiji, j’ai trouvé de l’aluminium 1/8”x4’x4’ à seulement 20$.  J’en ai amplement pour me faire environ 4 sabots moteur avec ça.  Ou p’t’être des valises latérales?  C’est certain que des valises avec de l’alu de 1/8 c’est écraser une mouche avec un marteau.

Pour le sabot, le plan est simple:

  1. faire un proto avec du “caltron”,
  2. découper le proto dans du “plywood” pour faire un patron en respectant le plus possible les dimensions et en faisant bien attention que tout soit bien droit;
  3. utiliser une toupie pour découper le patron dans la feuille d’aluminium;
  4. plier;
  5. trouer;
  6. utiliser le tuyau d’échappement comme point d’encrage (3x) avec des attaches en U.  J’ai vu ça sur la V-Strom;
  7. pour terminer, une précaution: éviter de trop réduire la garde au sol.  Sur la Versys y’en a déjà pas beaucoup.

Ça peut paraitre surprenant d’utiliser une toupie pour découper de l’alu, mais c’est ce que ça prend pour faire une belle finition.

Pour le moment, j’en suis à l’étape du proto.  À suivre.

RandonnéeDesLecteurs3Randonnée des lecteurs.

Il reste encore de la place pour la randonnée du 24 mai.  Je ne m’attendais pas à des foules, mais tout de même à quelques personnes de plus.

Eh bien, si jamais l’envie soudaine de participer vous prenait à la dernière minute, le point de rencontre pour ceux de Montréal ou de l’Est en général est au Esso coin autoroute 640 Ouest et la 148 direction Sud (Boul. Arthur-Sauvé) à 8 heures a.m.  Pour ensuite se rendre à Lachute.

Et pour ceux qui sont plus à l’Ouest, le point de rencontre est à 9 heures a.m. à Lachute intersection de la 50 et la 148 (sortie chemin Principal): Pétrole Bélisle (Diesel-Dépôt et essence), 125B Route du Canton (148).

La randonnée sera adaptée aux participants.  Vous pouvez toujours vous inscrire par email: dsadvq@gmail.com.

Vous êtes les bienvenu(e)s.

 

Autres projets de randonnées.

Premièrement, exploration dans le coin du Lac Papineau.  Il semble y avoir un immense quadrilatère avec un bon potentiel pour la moto aventure dans ce coin délimité par la 50 au Sud, le chemin Avocat à l’Est et la 323 plus à l’Ouest.  Et aussi le chemin du Lac Commandant que j’ai pas pu finir à cause de la hauteur de l’eau lors de ma première tentative pour faire le circuit la Grenouille.  Donc, peut-être un futur circuit “Tour du Lac Papineau”.

Deuxièmement, le circuit “Big Adventure”.  Beaucoup d’ambition pour ce circuit qui devrait être, si tout se passe bien, ni plus ni moins qu’un “Iron Butt” pour moto aventure.  Date prévue pour la première tentative dans le coin du 21 juin.

Troisièmement, Sainte-Émilie-de-l’énergie.  Apparemment un bel endroit aussi à découvrir.

Finalement, si j’ai le temps, j’aimerais aller faire une randonnée dans le Parc des Laurentides.  Probablement en partant de LaTuque pour me retrouver sur la 73 pas trop loin de l’Étape idéalement.  À voir.

 

Quelques articles en tête.

1. J’ai fait une belle découverte l’an passé en installant mon pneu arrière.  Donc, comment balancer une roue pour les nuls.

2. Comment faire l’entretien de la chaine.  Je déteste.  Mais depuis ma mésaventure de l’an passé, la négligence peut entrainer de fâcheuses conséquences.

3. Comment nettoyer le filtre à air.  C’est fou comment la poussière s’accumule rapidement en randonnée hors-route!

Vous avez une préférence? Laissez–moi un commentaire.

salut!
dsaq

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires