dimanche 29 janvier 2012

Versys 1000 2012

2012-Versys-1000_8

Malgré son aspect routier, cette moto cache probablement des capacités hors-route comparables aux 1200GS, MultiStrada, Tiger Explorer, CrossTourer et autres grosses aventurières.

Mais avant de s’attarder à l’aspect double-usage, côté esthétique, Kawasaki n’a pas copié un tant soit peu le style à la mode, c’est-à-dire le becquet avant.  Personnellement, je pense que c’est une bonne chose qu’un fabricant reste fidèle à sa ligne.  Par contre, ça m’a pris un bon bout de temps à m’habituer à l’allure de cette moto.  La première chose que je remarque, c’est le look étrange de la partie avant et des phares juxtaposés.  Il me semble que la 650 est mieux réussie.  J’ai inclu un photo de la 650 ci-dessous.  Qu’en pensez-vous?versys 650 2012

Je ne sais pas si Kawasaki a fait du progrès du point de vue confort pour la Versys 1000.  La Versys 650 a une selle qui devient inconfortable au bout d’une trentaine de kilomètres et je ne crois pas qu’elle ait été améliorée depuis la première Versys.  Si la Versys 1000 vous intéresse, faites un essai routier d’une centaine de kilomètres si possible pour vérifier le confort.  Il est possible qu’une selle en gel soit offerte en option si la selle d’origine ne convient pas.

Autre détail à vérifier: les rétroviseurs, sur la Versys 650, ils sont nuls.  Non seulement la vision est complètement brouillée entre 4500 et 5500 RPM, mais les rétroviseurs ont la fâcheuse tendance à se replier sur l’autoroute sous la poussée du vent.  Est-ce que Kawasaki a corrigé cette situation sur la 1000?  Sinon vous devrez vous procurez des rétroviseurs de rechange.  J’ai acheté ceux-ci pour ma propre Versys.

Il y a du bon aussi.  Premièrement, Kawasaki semble avoir gardé un oeil sur le poids de sa nouvelle monture.  À 239 kg (tout plein fait), elle se situe près des montures les plus légères de la catégorie.  Deuxièmement, les pneus d’origine sont des Scorpions Trail ce qui indique que malgré son allure plus routière la Versys a tout de même quelques capacités en dehors des chemins pavés de niveau 0 ou 1.  Par contre, il faudra oublier les sentiers boueux ou rocheux vu la garde au sol limitée de cette moto.  Je ne crois pas que l’installation d’un sabot moteur serait avisé (à moins que ce soit purement esthétique) dû justement à cette garde au sol qui limite trop les capacités tout-terrain. 

Comme c’est le cas pour plusieurs des grosses aventurières, cette moto représente un choix moins intéressant pour les mordus d’aventure moto double-usage étant donné ses capacités hors-route limitées.  Elle pourrait par contre très bien satisfaire quelqu’un qui parcourt la plupart du temps les routes asphaltées et à l’occasion s’aventure sur quelques chemins non-pavés.

À vérifier:

  • confort de la selle;
  • rétroviseurs;
  • emplacement du filtre a huile (facile d’accès sur la petite Versys);
  • cycle d’ajustement des soupapes (24000 km sur la petite Versys, c’est très bien);
  • autonomie d’au moins 300km (près de 350km sur la 650!)

 

ciao!
dsaventurequebec
dsaventure logo5-transparent

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires