samedi 20 avril 2013

Salon Moto de Montréal 2013: Un tour d’horizon, 3e partie

Voir deuxième partie

Voici la dernière partie du tour d’horizon du salon 2013 de la moto de Montréal.

Triumph Scrambler 2013 Salon Moto Montreal

Triumph Scrambler.  Mon oncle en avait une il y a de ça à peu près 35 ans.  Voir cette moto m’a rappelé de bons souvenirs de cet oncle qui, malheureusement, est interné aujourd’hui.  Diagnostique: schizophrénie – il a fait l’usage de drogues dans sa jeunesse et ça lui a été fatal.  Les bons souvenirs: il venait de temps en temps chez nous pour nous faire des tours de moto avec sa Triumph Scrambler orange, et il avait un talent de dessinateur incroyable.  Quelques-unes de ses toiles ont été exposées.  Des moments inoubliables pour un enfant de 7-8 ans.

Mais pour revenir à la moto, une scrambler, c’est une version modifiée d’une moto standard, comme la Bonneville, pour faire de la trail.  C’est d’même que ça se passait dans le bon vieux temps. 

Pour être plus exact voici ce que Wikipédia donne comme définition d’une scrambler:

“Les caractéristiques principales d’une scrambler  sont des tuyaux d’échappement montés haut (pour traverser des cours d’eau ou des routes boueuses), un guidon large avec une barre transversale (pour plus de solidité) et des pneus tout-terrain.  Tout ce qui n’est pas strictement nécessaire est enlevé pour réduire le poids de la moto.”

En conclusion, une moto double usage pour les nostalgiques de la marque mais avec la qualité de fabrication des Triumph d’aujourd’hui.

Ural Salon Moto Montreal 2013

Ural.  Tant qu’à être nostalgique…

Je ne sais pas si je me suis fait laver le cerveau par un blogger qui se promène sur la côte Ouest en Ural, ou par la moto dans le film “Le secret de la licorne” ou encore par le l'annonce publicitaire de Target qui arrive au Canada… ou c’est peut-être un mélange de tout ça finalement qui expliquerait pourquoi j’ai eu un certain attrait pour cette moto pendant le Salon.  En faisant quelques recherches, j’ai pu voir plusieurs modèles et c’est pas mal différent de ce à quoi on est habitué et le look est sans égal.

Pour les amateurs de la marque, il n’y a pas de doute: c’est une moto aventure qui passe partout ou presque et elle n’a pas peur d’une petite bordée de neige.  L’option de pouvoir transporter plus d’un passager ou une quantité phénoménale de bagages pour une moto est intéressante.  Un bémol: les opinions sur la fiabilité de la moto sont partagés.

La moto est importée au Québec par un seul concessionnaire: Nor-Sport à St-Jérôme au Nord de Montréal.

Ducati Hyperstada 2013.  Pour finir ce tour d’horizon, j’ai bien aimé la nouvelle HyperStrada de Ducati.  La moto n’est pas optimale pour se promener dans les sentiers accidentés, mais son allure d’aventurière est quand même bien réussie.

Ducati HyperStrada 2013 Salon Moto Montreal

Ceci conclue le tour d’horizon du salon moto 2013.  Prochain article, un essai moto, je l’espère.

a+
dsaq

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires