dimanche 3 juin 2012

Deuxième randonnée aventure 2012: Vince’s “not dead yet” ride (Vince n’est pas encore mort) Partie 2

Donc, bientôt le départ pour la randonnée.  Comment vais-je faire pour suivre étant donné qu’il n’y a pas de guide attitré mais plutôt une feuille de route qui m’était hostile (voir partie 1). 

L’énigme du plan découpé et recollé

IMG_0835

[Roll chart holder] Mon voisin de stationnement, John, avec qui j’ai discuté en arrivant a rapidement élucidé l’énigme du plan découpé et recollé en une longue bande de papier.

Le “Roll chart holder”.  Haaaaa, quelle bonne idée!…Le plan recollé en une longue bande est enroulé dans ce gadget et déroulé au fur et à mesure que la randonnée avance.  De toute évidence, je n’étais pas préparé pour ce genre de randonnée.

Sur la photo de gauche, on voit le “Roll chart holder” installé sur la moto de Hans.  Je parlerai de Hans plus tard.

Donc les départs sont commencés.  4 par 4 les gens se rendent à la ligne de départ.  J’ai demandé à John s’il acceptait que je le suive pendant la randonnée étant donné que je n’avais pas le ”Roller”.  “Of course, you are welcome!” me dit-il.  Vraiment très courtois!  Enfin, mon problème est réglé! Je pourrai donc suivre et apprécier la ride!  De plus, John n’avait pas l’intention de prendre les sections “Heroes” qui sont destinées aux double usage plus légères et mieux outillées pour la bouette et les sections rocheuses.


Départ

Donc moi, John, et deux autres motocyclistes prenons le départ (KTM erzberg édition, Versys, DR400 et une KLR).  Pendant quelques instants, tout va bien.  Mais après une dizaine de minutes seulement, John change de direction, quitte le groupe et s’arrête.  Il ne semble pas avoir de trouble moteur, mais il s’est arrêté pour faire quelques ajustements, donc je perds John de vue et je continue à suivre mes 2 autres accolites.  Le conducteur de la DR400 devient mon nouveau guide.

Pendant un bon moment la ride se déroule trop bien.  Plusieurs belles sections de route non pavées, de l’asphalte, des boisés… rien de bien inquiétant.  De plus, le conducteur de la DR400 roulait assez lentement et à un certain moment je trouvais ça quasiment endormant.

Première pause

IMG_0833

IMG_0834

Une couple de photos lors de la première pause.  C’est à ce moment que je discute pour la première fois avec “Hans”, le conducteur de la DR400 (malheureusement, je ne me souviens pas de son nom, donc je l’ai rebaptisé pour le besoin de la cause.  Hans a un accent européen, je dirais allemand).

Donc, Hans est proprio d’une DR400 blanche tellement modifiée (ou était-ce une 650?) qu’il restait probablement juste le moteur et le chassis de la moto originale.  Même le réservoir avait été changé pour accomoder 3 ou 4 litres supplémentaires.  Juste par souci d’exactitute, le ”Roller” (photo plus haut) était installé sur la moto de Hans.  Hans m’a confirmé qu’il n’avait pas l’intention de se taper les sections ”Heroes”… donc, je pouvais le suivre sans trop de soucis.

Quel type de motocycliste êtes-vous?

En continuant la randonnée (et ce même depuis le départ), à plusieurs occasions je me disais: ”Ah! Ça, ça ferait une bonne photo”.  De même, étant donné que j’étais à la traine de Hans, je ne pouvais pas vraiment partir explorer les sentiers qui me semblaient intéressants comme je le fais dans mes sorties moto aventure.  Je me suis rendu à l’évidence que je suis un aventurier plutôt solitaire qui aime prendre des photos et se laisser porter par la providence (l’opportunité) des chemins qui se présentent devant moi, ou tout simplement m’arrêter pour un numéro 1 quand j’en ai besoin.

Smile

Hey!  C’était une section “Heroes” ça, hein!?

Donc la randonnée plutôt pénarde se transforme soudainement.  Je la voyais venir: section rocailleuse (des grosses roches) en pente montante.  De la bouette, des crevasses et moins de grosse GS dans le décor, mais surtout des double usage et des Adventure (parce qu’il y avait des motocyclistes un peu partout).  Je suivais Hans qui à première vue semblait un conducteur tranquille.  Il s’est soudainement transformé en excellent motocycliste de sentier difficile!  Il volait litéralement sur tous les obstacles et j’avais peine à le suivre avec ma Versys.  Je me suis fait dépasser sur ma gauche par une KTM Adventure qui elle aussi semblait voler sur les obstacles.  De même, quand je me suis rendu compte qu’un groupe de 3 petites double usage 250 me suivait, je me suis rangé sur le côté pour les laisser passer.

De mon côté, je me débrouillais assez bien je dirais, mais je devais suivre mon rythme et surtout celui de ma Versys à qui j’ai fait subir des sentiers plus difficiles dans le passé… mais avec beaucoup de précautions.

À la fin de la section j’ai dit à Hans: “Hey! That was a Hero section?” et il m’a répondu: “Oh, I`m just following the plan.”.  Hehe, ça a vraiment ajouté le piquant qu’il manquait à cette randonnée.

Open-mouthed smile

midi 12

Après 3 heures de moto aventure et quelques sections de genre “Heroes”, j’ai commencé à sentir le poids de ma journée qui avait commencé aux petites heures du matin.  Et du même coup, j’appréhendais le retour: un autre 500 km à me taper.

En sortant de la dernière section de parcours particulièrement difficile (j’ai dû atteindre le fond de ma suspension avant à quelques reprises), je suis allé remercier Hans d’avoir été si aimable de m’avoir guidé tout au long de cette randonnée, mais que le temps était venu pour moi de prendre le chemin du retour.  Poignée de main et salutations.

[monkey butt]  Le chemin du retour s’est bien passé, malgré le fait que j’avais l’impression d’avoir reçu une centaine de coups de pied au derrière!  Les anglophones appellent ça le `Monkey Butt`.  Vraiment, la selle de moto confortable, c’est dans ces moments qu’on la désire le plus!


 

De retour à la maison, en regardant le trajet que j’avais parcouru, je me suis dit que finalement, Parent puis le Parc des Laurentides c’était pas si loin que ça… et que j’irais p’t’être me perdre dans ces coins là cet été.

Mise à jour 5 juin 2012

En cherchant sur Amazon, j’ai trouvé un Roll Chart Holder semblable a celui de Hans, ainsi qu’un site explicatif: http://www.rollcharts.org/rollchartdef.html.  J’ai aussi trouvé un logiciel ici: http://www.enduro.4t.com/rollcht.htm

 

 

a+
dsaventurequebec
dsaventure-logo5-transparent_thumb1_[1]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires